Sélectionner une page

Si jamais vous avez demandé à un cadre supérieur ce qui fait la différence entre un leader moyen et un leader de succès, il vous a probablement répondu : « bonne présence, timing et confiance ».

Si être un leader signifie diriger, inspirer confiance aux autres pour qu’ils vous croient et vous suivent, alors la « executive presence » est la clé pour améliorer vos compétences. Mais qu’est-ce que signifie exactement cette expression ? Selon Sylvia Ann Hewitt, il s’agit d’une combinaison de confiance en soi, d’assurance et d’authenticité qui affecte votre capacité à inspirer, motiver et diriger.

Si vous avez déjà reçu des commentaires vous décrivant comme « trop informel », sans beaucoup de « présence », si vous avez déjà remarqué que parfois vous perdez crédibilité, ou si vous voulez simplement améliorer l’impression que vous donnez aux autres, alors continuez à lire cet article.

  • Comptez sur le retour d’information

Que vous ayez votre propre équipe ou que vous en fassiez partie mais que vous souhaitiez émerger, il est utile de demander des retours d’expérience. Choisissez des contacts de confiance : par exemple ceux qui collaborent avec vous pour votre réussite. Votre manager et votre mentor sont un bon choix. Demandez-leur un rapport bref mais direct.

– Comment décririez-vous mon style de communication ?

– Quelle est votre perception générale de moi ?

– Est-ce que je prends le contrôle de la scène quand je suis ?

Faites attention à qui vous demandez ! Il est essentiel que vous receviez des réponses franches, désintéressées. Donc envoyer un questionnaire anonyme à l’équipe entière n’est pas une idée brillante.

Votre présence est également influencée par votre apparence. Alors êtes-vous habillé d’une manière qui correspond à la situation et à l’image que vous voulez projeter ?

 Vous voulez certainement être aussi authentique à votre personnalité et à votre style, mais aussi au type de leader que vous aspirez à être.

  • Cherchez à savoir comment communiquer

Votre première impression dépend strictement de la façon dont vous vous présentez, tout autant que votre présence dépend de votre façon de communiquer. Assertif, confiant et brillant. Le choix des mots e de style peut beaucoup dire sur votre caractère.

La règle générale est d’être clair, concis et positif dans vos propos. Par exemple, commencez par des conclusions et des remarques, puis ajoutez des analyses et des détails. « Je vois les choses de cette façon, sur la base de ce facteur »

Préférez également utiliser la forme active et les phrases positives, car le cerveau perçoit mieux ces types de forme.

Comme vous communiquez principalement avec votre voix, apprenez à la moduler. La voix est un excellent outil pour mettre l’accent et créer du pathos pendant votre discours. En plus elle sert aussi à engager émotionnellement l’écouteur.

Au-delà des mots que vous choisissez, pensez à les accompagner de comportements non verbaux comme :

  • Contact visuel
  • Voix forte
  • Dos bien droit

Si vous ne savez pas où placer vos mains. Inspirez-vous de votre orateur préféré et demandez des commentaires ou enregistrez-vous lorsque vous préparez une présentation.

  • Soyez présent

Pour avoir de la présence, il faut être présent. Plutôt évident, n’est-ce pas? Et bien, cela signifie que le fait d’effectuer plusieurs tâches ou d’avoir l’esprit vagabond au milieu d’une réunion ou lors d’une interaction avec des collègues de travail nuit à votre présence. Au contraire, restez concentré sur le moment, montrez que vous êtes pleinement présent et intéressé en posant des questions réfléchies ou en faisant des remarques.

Ce point est souvent sous-estimé, car il est considéré comme évident. Pourtant, en restant mentalement présent, vous serez plus conscient à la fois du contenu de la discussion et des personnes qui vous entourent. Grâce à cette conscience accrue, vous vous montrerez plus empathique.

  • la pratique nous ne rend pas parfaits mais nous faisons des progrès

La présence dont on parle dans cet article n’est pas une caractéristique inhérente réservée à quelques privilégiés. C’est une compétence que vous pouvez développer et améliorer avec le temps.

Après avoir reçu des commentaires, introduisez un nouveau comportement stratégique dans votre journée de travail et voyez-en les effets. Analysez si les personnes qui vous entourent répondent différemment de votre comportement qu’auparavant. Si vous êtes satisfait de la réponse que vous recevez, poursuivez dans cette voie.

Prendre conscience de votre possibilité est déjà un pas vers le succès. Décoder et développer cet atout augmentera vos chances de réussite.