Comment motiver le personnel: une étude scientifique nous l’explique

Comment motiver le personnel: une étude scientifique nous l’explique

Voici les 10 facteurs de la motivation pour augmenter la productivité de vos employés

 

De nombreuses entreprises investissent du temps et de l’argent dans des cours de formation pour leurs employés, avec de mauvais résultats.

Beaucoup d’entrepreneurs pensent savoir comment les rendre productifs, mais ils finissent par limiter leur potentiel.

Pourquoi cela se produit-il ?

Avant de vous dire autre chose, j’ai besoin que vous jouiez à ce jeu.

 

Veuillez trouver ci-dessous les 10 facteurs de la motivation, écrits dans un ordre aléatoire, qui font bouger les personnes que vous dirigez :

– De bonnes conditions de travail ;

– Se sentir impliqués dans les affaires quotidiennes ;

– Une discipline non écrasante ;

– Pleine appréciation pour le travail accompli ;

– Loyauté de la direction envers les employés ;

– Bon niveau de salaire ;

– Promotion et croissance avec l’entreprise ;

– Compréhension et intérêt pour les soucis personnels ;

– Sécurité de l’emploi ;

– Emploi intéressant.

 

[MINI TEST]

 

Sur une échelle de 1 à 10, quelles sont, selon vous, les valeurs les plus importantes pour vos employés ?

SEULEMENT APRÈS les avoir triées par écrit de 1 à 10, vous pouvez vérifier les résultats d’une enquête scientifique sur le sujet.

N’allez pas plus loin tant que vous ne l’avez pas fait.

N.B. : l’étude a été menée sur des milliers et des milliers de salariés afin d’assurer une grande représentativité.

N’allez pas plus loin avant d’avoir terminé le mini test, s’il vous plaît !

Vous voulez enfin savoir ce qui motive vraiment vos employés ?

 

Voici les 10 facteurs par ordre d’importance RÉELLE :

  1. Pleine appréciation pour le travail accompli ;
  2. Se sentir impliqués dans les affaires quotidiennes ;
  3. Compréhension et intérêt pour les soucis personnels ;
  4. Bon niveau de salaire ;
  5. Sécurité de l’emploi ;
  6. Emploi intéressant ;
  7. Promotion et croissance avec l’entreprise ;
  8. Loyauté de la direction envers les employés ;
  9. De bonnes conditions de travail ;
  10. Une discipline non écrasante.

 

C’est incroyable ! N’est-ce pas ?

Après tout, les personnes qui dirigent une entreprise devraient savoir comment motiver leur personnel… Mais souvent elles échouent !

Cette divergence est appelée « Le paradoxe des managers motivant à l’envers« , et elle est très répandue.

La plus grande erreur est de présumer de savoir ce qui motive nos employés à (ne pas) donner le meilleur.

Pourquoi ?

Imaginez que vous ayez affaire à un employé improductif.

Si vous êtes convaincu que le salaire est l’aspect le plus important, vous pouvez vous prélasser en disant : « C’est lui qui doit changer d’attitude puisqu’il est bien payé ici ».

CES TENTATIVES SONT SOUVENT INUTILES ET CONTRE-PRODUCTIVES !

De telles erreurs non seulement n’aboutissent à aucun résultat, mais à long terme, rendent cette personne encore moins motivée.

Vous devez agir sur les bons facteurs, en changeant votre de point de vue, sinon vous allez vous planter.

Il existe des centaines d’exemples possibles. À combien en pensez-vous ?

Maintenant, je veux vous surprendre.

Que faire de ces personnes qui, après avoir été correctement motivées, ne montrent aucune amélioration ?

Vous avez deux options :

  1. Vous les assignés à des postes secondaires ;
  2. Vous les virez de votre entreprise.

 

Ces individus sont les soi-disant « non-collaborateurs« , et ont généralement d’autres problèmes qui limitent leur productivité.

Ces personnes sont nuisibles à votre entreprise et la meilleure solution est de les remplacer le plus rapidement possible.

Combien d’informations

Je sais, vous avez raison. Faisons un bref résumé !

Si l’on considère les trois premiers facteurs de la motivation, ce que vous devez absolument faire tous les jours est :

Féliciter tous vos employés chaque fois qu’ils font quelque chose de bien ;

Les apprécier sincèrement et les encourager après chaque petite amélioration ;

Les impliquer dans les stratégies de l’entreprise, en leur montrant les objectifs à long terme et les progrès ;

S’intéresser réellement à leur bien-être en tant que personnes.

En prenant ces mesures au quotidien, la productivité augmentera considérablement et l’environnement de travail sera un puissant mélange de positivité et d’enthousiasme.

MAIS ATTENTION !

Entre 5 et 20 % des personnes que vous gérez ne montreront aucune amélioration.

Ne perdez plus de temps avec eux. Cela n’en vaut pas la peine.

Si vous ne pouvez pas vraiment les remplacer, déplacez-les au moins où ils peuvent faire le moins de dommages possible.

N’oubliez en effet pas que votre succès (ou votre échec) dépend des personnes qui vous entourent, en bien ou en mal.